CertEco simplifie la vie des artisans pour décrocher des Certificats d’Economies d’Energie

Le coin des pros - Article - Mardi, 25 Février - 11:16

Ces dernières années, les professionnels du bâtiment (chauffagistes, menuisiers…) ont vu leur univers bouleversé par l’invasion de termes acronymes tels que RT 2012, CIDD, PTZ, CEE… Des concepts comme l’éco-conditionnalité se sont imposés. Face à ces changements, CertEco s’impose comme une véritable alternative à destination des professionnels à la recherche de simplicité et d’efficacité pour remplir au mieux leurs obligations en matière de Certificats d’économies d’énergie.   

 

Instruments phare de la politique de maîtrise de la demande énergétique, les certificats d’économies d’énergie ont été mis en place par les pouvoirs publics. Ce dispositif repose sur l’obligation faite aux vendeurs d’énergie de promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès de leurs clients. Les C.E.E fonctionnent sur des périodes triennales, et c’est au gouvernement de fixer pour chacune d’elle un objectif d’économie d’énergie. En permettant à leurs clients de réaliser des économies, les artisans bénéficient de ces certificats ainsi que du versement de primes.

 

 

CertEco, une entreprise qui s’adresse à tous les artisans

 

Auparavant tourné vers les grandes entreprises, CertEco a connu un changement de direction en décembre 2013. Dorénavant, dirigée par Jacques Marie Paya, cette P.M.E. est constituée de 10 personnes employées (directs ou indirects). La reprise par une nouvelle équipe a entraîné un changement dans la politique de l’entreprise. Le président de CertEco qualifie ce revirement comme étant « une profonde mutation afin que les certificats d’économie d’énergie soient accessibles au plus grand nombre (particuliers, artisans, entreprises, collectivités) avec une réelle simplicité et une facilité d’utilisation grâce à notre module C.E.E. » CertEco propose une solution en ligne à la portée des artisans qui souhaitent constituer un dossier d’économies d’énergie et recevoir rapidement les aides liées aux C.E.E.

 

Renouvelés pour la période 2015-2017 avec des objectifs d’économie fixés à 220 TWhcumac par an, soit le double des économies demandées pour la période précédente, les certificats d’économies d’énergie vont être modifiés. Alors que ce dispositif est déjà difficilement compréhensible pour les professionnels de nouveaux changements vont encore compliquer les choses.

 

Conscient des difficultés rencontrées par les artisans, CertEco a mis en place de nombreux leviers pour simplifier la vie des professionnels que ce soit au niveau administratif ou encore vis-à-vis de leurs premiers interlocuteurs : leurs clients. Ces derniers souvent beaucoup moins au courant des nouvelles normes et des aides à leurs dispositions attendent de leurs artisans des informations et des conseils. Jacques Marie Paya définit l’action de son entreprise auprès des artisans de la façon suivante : « Nous générons l’ensemble des documents nécessaires à l’information de leurs clients, ainsi que le montage de leurs dossiers C.E.E et cela jusqu’à l’attestation de fin de travaux. Les dossiers sont pré remplis directement au nom du client. De plus, nous fournissons aux professionnels un outil de gestion extrêmement simple leur permettant de piloter leur compte C.E.E en temps réel. Les artisans pourront également présenter sur leurs devis, la convention Eco énergie avec le montant des économies d’énergie qui seront réalisées suite aux travaux entrepris. Par ailleurs, CertEco s’engage à un règlement rapide, sous cinq semaines, après validation par le pôle des certificats d’économies d’énergie. Enfin, grâce à un accès totalement gratuit, l’artisan calcule immédiatement le montant de la prime C.E.E qu’il va pouvoir obtenir, via un simulateur reprenant l’ensemble des opérations valorisables de notre PAEE.»

 

 

15 secondes, 1 clic, une offre

 

L’outil de gestion automatique et le calculateur présents sur le site CertEco.fr sont le fruit de 17 mois de recherches. Cet outil permet aux professionnels de calculer en quelques secondes le montant des aides auxquelles leurs clients peuvent prétendre. Ce calcul est réalisé à partir des formules officielles du Ministère de l’Ecologie  du Développement Durable et de l’Energie. L’autre information révélée par ce module est le montant des économies d’énergie qui seront réalisées grâce aux travaux entrepris. Une fois le montant de la prime énergie calculée, CertEco s’engage à un versement rapide et va même plus loin. « Le professionnel choisit lui-même le montant qu’il souhaite attribuer à son client en toute liberté, lors de la création de son dossier. La seule obligation est de reverser au minimum 5% de la valeur des C.E.E. A partir de là, tous les documents générés automatiquement mentionneront la répartition que le professionnel a décidé, et cela chantier par chantier » résume Jacques Marie Paya. Autre avantage non négligeable, la possibilité pour les professionnels disposant d’un site internet d’installer ce module de calcul sur leur page. CertEco garantit une opération simple et rapide avec la possibilité de faire appel à un service d’assistance.

 

 

La signature électronique simplifie la vie des artisans 

 

La signature électronique fait partie intégrante des leviers d’aides mis à la disposition des professionnels. La dématérialisation simplifie de façon radicale les démarches administratives et cela constitue également un moyen d’accélérer de façon significative le traitement des dossiers de certificats d’économies d’énergie. Selon le directeur de CertEco les avantages sont multiples « Il s’agit d’un moyen efficace, précis, rapide et fiable qui permet à terme la dématérialisation des documents nécessaires à la valorisation des C.E.E. C’est un vrai gain de temps, plus de papiers, plus de perte de documents, plus de frais postaux, grande rapidité dans la transmission des documents. »

 

 

Avec CertEco même les petits travaux bénéficient des C.E.E.

 

« Aucune contrainte, pas de frais d’entrée et surtout un service gratuit. Les artisans n’ont qu’une convention à remplir et à signer. » Voici la seule exigence de CertEco explique son directeur. En plus du peu de contraintes, un argument économique devrait finir de convaincre les derniers récalcitrants, l’adhésion aux services de CertEco a permis à des professionnels de gagner des chantiers plus facilement. « Nos installateurs bénéficient grâce à notre simulateur, d’un taux plus élevé de concrétisation de projets. » L’idée est simple, en apportant des informations précises à leurs clients comme le montant des aides disponibles ou encore le montant des économies d’énergie, les artisans sont mieux armés pour convaincre leurs interlocuteurs. Tous ces éléments peuvent devenir des arguments décisifs qui déclencheront la mise en marche d’un chantier.

 

CertEco s’adresse à tous les professionnels quel que soit la taille de l’entreprise : de la PME à l’artisan indépendant. Tous les travaux sont pris en compte tel que le remplacement d’un système de chauffage. Cette démarche permet d’ouvrir les certificats d’économies d’énergie au plus grand nombre.  « Bien souvent, nous constatons que l’ensemble des opérations non prises en compte que ce soit à cause du coût trop élevé de la constitution du dossier ou de son traitement, mises bout à bout représentent au final beaucoup de C.E.E. Auparavant peu valorisées, ces opérations représentent réellement une incitation financière non négligeable pour les clients comme pour les professionnels et contribue de ce fait à l’accélération des travaux de rénovation énergétique. »

 

CertEco, Certificat Economie d'Energie, CEE, artisans, signature électronique,
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+