La toiture végétalisée pour un confort maximal dans le respect de l’écologie

Economies d'énergie - Article - Jeudi, 08 Novembre - 14:06

A l’heure actuelle, la France ne compte que 1% de toitures végétalisées. Pourtant, cette technologie représente un grand nombre d’avantages, autant pour l’isolation d’un logement que pour ses vertus écologiques. Il y a encore quelques années, cette technique était réservée aux bâtiments publics ou d’entreprises. Depuis peu, les écotoits commencent à se développer dans l’hexagone. Ce développement est caractéristique d’un changement de mentalité et de comportement. En plus de ces vertus isolantes qui permettent de réduire la facture énergétique des logements, cette technique s’inscrit dans la démarche écologique voulue par le grenelle de l’environnement et la RT 2012.

 

Comprendre le principe de la toiture végétalisée

 

Installer un toit vert consiste à recouvrir un toit plat ou en pente légère de plantes et de végétaux. Sous les plantes se trouve un substrat de croissance qui peut être en terre, en mousse de sphaigne, en terreau, en terre noire ou en composte. Ce substrat assure la bonne pousse des plantes. Plus le toit est incliné et plus la technique sera contraignante.

 

Les techniques d’installation

 

Il existe trois types d’installations pour un écotoit :

 

  • La végétalisation intensive : inspirée du concept de jardin suspendu, cette technique nécessite d’accumuler une grande quantité de terre pouvant aller jusqu’à 60 cm. La végétation utilisée est assez massive, ce type de toit nécessite l’intervention d’un professionnel et un entretien contraignant.
  • La végétalisation semi-intensive : cette technique est moins contraignante que la précédente, car elle se compose de gazon et de petits buissons. Les besoins en eau et en entretien sont beaucoup moins contraignants.
  • La végétalisation extensive : c’est la méthode est la plus simple pour obtenir un toit vert. Le substrat de croissance est encore moins épais. Une épaisseur de 6 cm suffit pour faire pousser les végétaux. L’entretien se fait à raison de deux fois l’année.

 

Une toiture verte pour une facture réduite

 

La toiture verte présente deux avantages conséquents pour les particuliers. Elle offre une excellente isolation phonique et acoustique. Elles permettent d’éviter les fluctuations thermiques, pour un plus grand confort. Elles isolent fortement les logements et évitent la perte de chaleur, et les ponts thermiques en hiver. Des études ont mis en évidence, une réduction de 20% des coûts de chauffage.

 

Cette technique apporte son lot d’avantages en été aussi, puisqu’elle permet de lutter contre l’intrusion de la chaleur dans les logements. Des tests réalisés sur ces toitures estiment que la toiture verte génère une économie de 20 à 30% sur l’utilisation d’un climatiseur.

 

L’écotoit pour un environnement vert

 

L'écotoit représente un grand nombre de bénéfices pour l’écologie. La réduction des émissions de CO2 est des plus conséquentes, elle favorise la production d’oxygène. L’installation de ce concept dans les grands centres urbains permet de réduire « l’effet d’îlot thermique urbain ».

 

Parfaite pour préserver la biodiversité, les écotoits deviennent un parfait refuge pour les oiseaux, les abeilles et les différents insectes qui ont abandonné les villes. Ils possèdent également la particularité de filtrer et d’épurer les eaux de pluies.

toiture végétalisée, écotoit, toit vert, végétalisation intensive, végétalisation semi-intensive, végétalisation extensive, économie d’énergie, écologie
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+