Limiter la pollution produite par le chauffage au bois

Technologies chauffage - Article - Lundi, 11 Août - 13:59

Chauffage au bois, particules fines, pollution, système de chauffage au bois

Chauffage au bois et pollution

Le retour en grâce du chauffage au bois dans les habitations françaises ne doit pas pour autant faire oublier que ce mode de chauffage est aussi polluant. La combustion du bois entraîne l’émission de particules fines qui polluent l’environnement. Toutefois, des solutions existent pour réduire de façon significative la quantité de particules émises par ce mode de chauffage.

 

Le parc de chauffages au bois français est particulièrement polluant

 

La vétusté du parc de chauffages au bois français a été décriée à plusieurs reprises. Les Français ont redécouvert ce mode de chauffage avec l’augmentation constante des prix de l’énergie. Aujourd’hui, le bois est devenu la nouvelle tendance dans le secteur du chauffage. Toutefois, les Français sont réticents à acheter de nouveaux appareils, ils préfèrent conserver leurs anciens systèmes. Or, ces derniers sont de vieux modèles qui émettent des particules fines en grande quantité.

 

Plusieurs raisons expliquent pourquoi le parc français est aussi polluant. Généralement les systèmes dont les Français sont équipés sont à foyer à ouvert, ce qui signifie qu’ils sont peu performants et fonctionnent donc en permanence. D’autre part, la mauvaise qualité du bois est aussi responsable de l’émission de particules fines, et enfin un mauvais entretien des solutions de chauffage entraîne un manque d’efficacité et donc une utilisation massive du chauffage à bois.

 

Les précautions à prendre pour limiter la pollution

 

Dans certains cas, peu importe que le système de chauffage soit entretenu de façon régulière, les appareils les plus anciens continueront de polluer. Le choix le plus judicieux à faire est encore de s’équiper d’un nouvel équipement. Aujourd’hui la nouvelle génération de chauffage au bois est particulièrement efficace et surtout très peu polluante (moins d’1% des émissions de particules fines). Pour être sûr de s’équiper d’un appareil performant, il est conseillé de se référer aux labels présents sur les appareils de chauffage et notamment au label « Flamme Verte » qui assure la performance des appareils.

 

Pour faire fonctionner son installation sans polluer, il vaut mieux éviter de brûler n’importe quel type de bois. Le bois utilisé doit être de bonne qualité et surtout sec. Il est possible de se renseigner auprès de professionnels du secteur pour apprendre à connaître quel type de bois est le moins polluant mais aussi pour savoir où se fournir.

Chauffage au bois, particules fines, pollution, système de chauffage au bois
Les solutions de communication du mag MCS
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+