Obtenez un crédit d’impôt en achetant un chauffage au bois du label Flamme verte

Réglementation et financement - Article - Vendredi, 13 Septembre - 10:08

Depuis quelques années, le chauffage à bois signe son retour en grâce chez les particuliers. Cette inclination s’explique par les augmentations successives du prix des matières premières. Toutefois, comme tous les systèmes de chauffages qu’ils soient électriques, à gaz ou à fioul tous les chauffages à bois ne se valent pas. C’est pourquoi le label Flamme Verte permet aux consommateurs de trouver des chauffages performants et écologiques. L’acquisition d’un chauffage à bois labellisé Flamme Verte permet aux particuliers d’obtenir un crédit d’impôt.

 

Le label Flamme Verte

 

Ce label a été lancé en 2000 à l’initiative de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) mais aussi de fabricants d’appareils domestiques. La création de ce label avait pour but de promouvoir l’utilisation de systèmes de chauffage à bois performants et écologiques. Le label Flamme Verte est donné aux appareils répondant à une charte bien précise qui exige des résultats quant aux rendements énergétiques et aux émissions polluantes. Pour finir, c’est aussi une manière de garantir aux consommateurs l’achat d’un produit respectant l’environnement tout en restant aussi efficace que n’importe quel autre système de chauffage. Ce label est attribué aux appareils domestiques de chauffage à bois : inserts et foyers fermés, poêles, chaudières mais aussi cuisinières.

 

L’accès au Crédit d’Impôt Développement Durable

 

Les taux du CIDD sont variables, ils sont fixés en fonction du type d’opération effectué par le particulier. En effet, s’il s’agit d’un remplacement et qu’il est associé à des travaux d’isolation que ce soit les murs la toiture ou encore les fenêtres alors le taux du CIDD sera plus important que pour une première acquisition sans autres travaux de rénovation thermique.

 

Dans le cas d’un renouvellement d’un système de chauffage qui n’est pas accompagné de travaux de rénovation le taux du CIDD sera de 26%. Alors que si ce renouvellement est accompagné de travaux le taux s’élève à 34%.

 

Dans le cas d’une première acquisition sans autre travaux de rénovation le taux du CIDD est le plus faible puisqu’il ne s’élève qu’à 15%. Ce taux augmente si cette première acquisition est cumulée à des travaux, alors le particulier peut prétendre à un taux de 23%. 

Chauffage à bois, label Flamme Verte, chauffage écologique et performant, Crédit d’impôt développement durable
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+