L’éco prêt à taux zéro n’est pas assez sollicité par les ménages

Réglementation et financement - Article - Lundi, 16 Mars - 15:08

Eco prêt à taux zéro, travaux de rénovation, copropriétés

Eco prêt à taux zéro

Chaque année le nombre de ménages profitant de l’éco prêt à taux zéro diminue. Ce dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements devait permettre aux propriétaires d’entreprendre des travaux plus facilement. Or, plus de cinq ans après sa mise en service, le bilan est plus que mitigé pour ce dispositif qui est chaque année un peu moins sollicité par les ménages. Pour tenter de le relancer, le gouvernement a ouvert l’éco prêt à taux zéro aux copropriétés désirant entreprendre des travaux de rénovation.

 

Des chiffres inquiétants

 

Lancé en 2009, l’éco prêt à taux zéro a fait partie des premiers dispositifs mis à la disposition des ménages Français pour entreprendre des travaux de rénovation. Après avoir connu deux premières années de franc succès, ce dispositif a commencé à faiblir et de moins en moins de ménages accèdent à ce prêt. Pour constater ce recul, il suffit de regarder le nombre d’éco prêt à taux zéro accordés chaque année par les banques participantes à ce programme.

 

  • En 2009 et 2010 près de 75 000 prêts ont été accordés à des ménages de propriétaires
  • En 2011, 40 755 demandes de prêts ont été accordées
  • En 2012, 33 861 prêts ont été accordés
  • En 2013, sur les trois premiers trimestres de l’année ce chiffre est tombé à 22 871 prêts accordés

 

Ces chiffres permettent de constater la baisse constante des prêts à taux zéro qui ont été accordés au fil des ans. Si les raisons de ce déclin sont multiples, il convient de rappeler que l’éco PTZ doit servir de levier pour inciter les ménages à entreprendre des travaux de rénovation.

 

Les raisons de cette baisse

 

Pour expliquer ce déclin, il faut prendre en compte plusieurs facteurs. D’une part, depuis plusieurs années, le secteur de l’immobilier est en crise, et chaque année les ventes de logements reculent ce qui explique qu’il y a moins de propriétaires capables d’entreprendre des travaux de rénovation. A cette première constatation s’ajoute la crise économique qui frappe les ménages et constitue donc un frein pour ces derniers qui n’envisagent pas d’entreprendre des travaux coûteux.

 

Enfin, les banques ne sont pas innocentes dans ce recul. En effet, plusieurs banques ont signé un accord avec le gouvernement pour distribuer les éco prêts à taux zéro. Or, un certain nombre d’entre elles ont préféré diriger leurs clients vers d’autres prêts qui étaient plus avantageux pour elles. Ainsi, les éléments expliquant ce recul sont nombreux, toutefois ce déclin n’a pas découragé le gouvernement qui a choisi de reconduire l’éco prêt à taux zéro pour 2015.

 

Relancer l’éco prêt à taux zéro

 

En rendant accessible l’éco prêt à taux zéro aux copropriétés, il est question de donner un second souffle à ce dispositif. Tous les immeubles construits avant 1990 sont éligibles à cette aide. Le but étant d’accélérer les travaux de rénovation dans les immeubles tout en redonnant à l’éco PTZ ses lettres de noblesse. Pour les ménages propriétaires d’une maison ou d’un appartement, ce dispositif est un prêt plafonné à 30 000 euros sans intérêt et qui peut être remboursé sur une période pouvant aller de 10 à 15 ans.

Eco prêt à taux zéro, travaux de rénovation, copropriétés
Les solutions de communication du mag MCS
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+