Philippe Martin veut augmenter le fonds chaleur pour promouvoir le chauffage renouvelable

Réglementation et financement - Article - Jeudi, 20 Février - 11:37

Philippe Martin, le ministre de l’Ecologie et de l’Energie est train d’envoyer un signal très positif au syndicat des énergies renouvelables (SER). Cela fait plusieurs années que le syndicat réclame que le fonds public chaleur, servant à promouvoir les énergies renouvelables soit augmenté, le ministre de l’Ecologie a répondu favorablement à cette demande.

 

Promouvoir le chauffage renouvelable pour atteindre les objectifs gouvernementaux

 

En matière environnementale et maitrise de l’énergie, le gouvernement a affiché des objectifs très clairs mais aussi très ambitieux. Ainsi, la part des énergies renouvelables devrait représenter 23% de la consommation d’énergie totale en France d’ici 2020. Pour se donner les moyens de ses ambitions, Philippe Martin doit trouver un moyen pour promouvoir des énergies renouvelables qui rejettent très peu de CO2. C’est pourquoi, ce dernier veut porter ses efforts notamment sur le chauffage utilisant les énergies renouvelables.   

 

Le ministre de l’Ecologie a assuré le SER (syndicat des énergies renouvelables) de sa volonté de mettre en avant le chauffage renouvelable. Une déclaration qui intervient alors que depuis plusieurs mois le SER s’élève contre le gouvernement qui a mis fin aux aides pour le photovoltaïques. Une mesure que le syndicat n’avait pas appréciée.

 

Le fonds chaleur une enveloppe à renégocier

 

Le fonds public à destination du chauffage renouvelable est aussi connu sous le nom de « fonds chaleur ». Il se constitue de subventions publiques destinées à promouvoir le chauffage fonctionnant à l’énergie renouvelable et donc écologique. Parmi les systèmes de chauffage dit renouvelables, il faut compter sur le bois, le photovoltaïque ou encore l’éolien. Autrement dit, des solutions de chauffage fonctionnant avec des énergies présentes en quantité dans la nature.

 

Le fonds chaleur est doté d’une certaine somme pour une période bien définie. Il a bénéficié de 1,2 milliards d’euros pour la période allant de 2009 à 2013 auxquels il faut ajouter 220 millions d’euros en 2014. Au terme de chaque période la somme allouée à ce fonds doit être renégociée.

 

Les discussions entourant le fonds chaleur pour la période 2015-2017 ont déjà commencé, Philippe Martin a déjà annoncé son intention de voir la somme de ce fonds être augmenté de manière significative. Le ministre répond ainsi favorablement aux demandes répétées du SER de voir ce fonds augmenté.

 

Il faut savoir qu’actuellement ce fonds finance des projets de chaudière ou de réseaux de chaleur urbain utilisant des combustibles renouvelables. 

Fonds chaleur, chauffage renouvelable, éolien, photovoltaïque, chauffage au bois, fonds public, Philippe Martin, SER, syndicat énergie renouvelable
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+