Hausse de 2% du prix du gaz à partir du 1er octobre

Réglementation et financement - Article - Vendredi, 28 Septembre - 15:00

Alors que le gouvernement a annoncé que le prix du gaz augmenterait de 2%, à partir du 1er octobre 2012, c’est une véritable bataille qui s’engage entre le gouvernement et GDF-Suez qui réclamait une augmentation de 7%. Conscient de la nécessité de ménager les foyers français confrontés de plus en plus durement à la cherté de l’énergie, le ministère de l’écologie a publié un communiqué : « Alors que près de 8 millions de Français sont confrontés à la précarité énergétique, le gouvernement souhaite tout mettre en œuvre pour protéger le budget des ménages, et en particulier des catégories populaires et moyennes ».

 

Un gouvernement impuissant face aux exigences de GDF-Suez

 

C’est une lutte qui dure depuis plusieurs mois entre le gouvernement et le premier distributeur de gaz en France. Déjà en 2011, le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait tenté d’imposer un gel de l’augmentation du prix du gaz. Or, GDF-Suez avait contre-attaqué en saisissant le Conseil d’Etat, qui avait tranché en sa faveur quelques mois après. La loi en vigueur donne à GDF les pleins pouvoirs concernant les augmentations de tarifs. Si le gouvernement ne veut pas augmenter de plus de 2% le prix du gaz, il va devoir trouver un arrangement avec GDF.

 

Un nouveau bras de fer est annoncé entre GDF et le gouvernement

 

Face à cette situation, le gouvernement a décidé de réagir et de présenter dans quelques jours une réforme du système de fixation des tarifs réglementés du gaz. Cette réforme a pour but de mettre fin à la situation d’impuissance dans laquelle se trouve le gouvernement face au dictat des prix imposés par GDF. En changeant la loi, le gouvernement espère pouvoir intervenir efficacement sur les augmentations des prix sans avoir à être désavoué par le Conseil d’Etat.

 

En attendant cette réforme, les tarifs du gaz sont adossés sur les cours du pétrole. Avec l’envolée des prix de l’or noir, GDF augmentent également ses prix. Actuellement, les tarifs du gaz sont révisés tous les 3 mois, sous la supervision de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

augmentation du prix du gaz, gouvernement, GDF-Suez
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+