En 2015 chaudière et chauffe-eau devront afficher une étiquette énergie

Réglementation et financement - Article - Vendredi, 02 Mai - 15:48

Chaudière, chauffe-eau, étiquette énergie, éco-conception, réglementation européenne,

Étiquette énergie

Ils ne pouvaient pas échapper encore longtemps aux principes de l’éco-conception. Les chaudières et chauffe-eau seront aussi soumis à la règlementation européenne et ce à compter du 26 septembre 2015. A partir de cette date, ces appareils devront être commercialisés en indiquant clairement la quantité d’énergie qu’ils consomment. Pour se faire tous les appareils se verront accoler une étiquette énergie.


A quoi sert l’étiquette énergie


L’étiquette énergie n’est pas une nouveauté, les fournisseurs d’énergie la connaissent bien puisqu’aujourd’hui de très nombreux appareils sont dans l’obligation d’afficher cette étiquette. Il s’agit en réalité d’un moyen mis à la disposition du consommateur d’identifier l’efficacité énergétique d’un appareil avant de l’acheter. Cette étiquette indique la consommation d’énergie de l’appareil auquel il est accolé, l’acheteur est ainsi informé des économies qu’il va ou non réaliser en achetant un appareil. Ce dispositif évite les mauvaises surprises sur les factures d’énergie et permet aux consommateurs de faire des choix éclairés.


Les nouvelles obligations européennes liées à l’éco-conception


L’obligation pour les chaudières et les chauffe-eau d’être dotés d’une étiquette énergie est une disposition qui a mis du temps à faire son chemin. En effet, cette directive a été plusieurs fois repoussée par le passé. Or, ces deux équipements ne pouvaient pas continuer indéfiniment à passer entre les mailles du filet de la réglementation européenne relative aux exigences d’éco-conception. Finalement, deux textes ont été publiés et vont obliger les fabricants à avoir recours à ces étiquettes avant de commercialiser leurs appareils. Cette obligation s’appliquera à compter du 26 septembre 2015.


Un premier texte concerne l’obligation de l’étiquette énergie pour les systèmes de chauffage des locaux et des équipements de chauffage mixtes (eau chaude sanitaire et chauffage) dont la puissance est inférieure à 400 kW. Le second texte est à destination exclusif les chauffe-eau d’une puissance inférieur à 400 kW ainsi que pour les ballons d’eau chaude de moins de 2 000 litres.

 

Comprendre une étiquette énergie


L’étiquette énergie se décompose en 7 classes, les chaudières et chauffe-eau les plus performants et les moins énergivores seront noté A. Les lettres suivantes dans l’alphabet permettent de classer les appareils les plus énergivores et les moins. Les appareils les plus consommateurs se verront attribuer la note G.


Dans un second temps, les étiquettes énergies vont évoluer. La catégorie A va être déclinée de la note simple A qui pourra aller jusqu’à A+++ dans ce dernier cas il s’agira d’appareils utilisant une source d’énergie renouvelable. Avec cette évolution, la note la plus mauvaise, c’est-à-dire G sera supprimée.

Chaudière, chauffe-eau, étiquette énergie, éco-conception, réglementation européenne,
Les solutions de communication du mag MCS
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+