Le montant des primes-énergie change d’une région à l’autre

Réglementation et financement - Article - Lundi, 18 Août - 14:23

Prime-énergie, certificat économie énergie, CEE, travaux de rénovation

Prime énergie

Avec le développement des aides financières à la rénovation énergétique, il est conseillé de se renseigner avant de solliciter un coup de pouce. Parmi les dispositifs mis en place pour aider les ménages, se trouve la prime-énergie. Cette aide financée par les Certificats d’économie d’énergie a de plus en plus de succès. Toutefois, le montant de la prime-énergie varie en fonction du lieu d’habitation. Avant d’en faire la demande, il faut donc savoir que cette aide sera plus ou moins élevée en fonction de son lieu d’habitation.

 

Les primes-énergie au cœur de la rénovation énergétique

 

Parmi les nombreux dispositifs mis à la disposition des particuliers pour les inciter à entreprendre des travaux de rénovation, les primes-énergie connaissent leur petit succès. Ce financement peut être accordé à tout ménage désirant entreprendre des travaux pour réduire leur consommation d’énergie. Ces primes sont issues du financement des Certificats d’économie d’énergie (CEE).

 

Le fonctionnement de ces primes est simple à comprendre, pour les obtenir il faut passer par l’entreprise Primes Energie. Cette dernière met en relation des particuliers désirant entreprendre des travaux de rénovation et des entreprises ainsi les deux protagonistes peuvent échanger des CEE contre des primes en euros. Les primes-énergie sont proportionnelles à la quantité d’énergie économisée une fois les travaux réalisés.

 

Les primes-énergie sont plus intéressantes dans certaines régions

 

En 2013, l’entreprise prime-énergie a comptabilisé 42 000 demandes de la part de particuliers partout en France. Selon le bilan annuel de l’entreprise, 5,3 millions d’euros de primes auraient été versés. Le montant moyen de cette prime sur toute la France est estimé à 374 euros.

 

Une jolie somme qui pourrait être particulièrement intéressante, si des écarts considérables n’avaient pas été enregistrés en fonction des régions. En effet, en moyenne un ménage désirant bénéficier de cette aide et qui habite en Franche-Comté reçoit 576 euros, alors que pour le même ménage mais vivant en Corse cette prime est en moyenne de 91 euros. Ces disparités sont criantes ce qui fait des primes-énergie un dispositif intéressant que dans certaines régions.

 

Pourquoi de telles disparités ?

 

Pour comprendre pourquoi cette prime est largement plus intéressante dans l’Est de la France, il faut prendre en compte le climat. En effet, si acheter un nouveau système de chauffage ou encore faire des travaux d’isolation dans son habitation coûte la même somme à tous les Français et ce où qu’ils habitent dans l’hexagone, les économies réalisées grâce aux travaux de rénovation ne sont pas les mêmes pour tous.

 

Dans le Sud de la France, un ménage qui décide d’entreprendre des travaux de rénovation ne verra pas sa facture d’énergie diminuée de façon aussi significative qu’un ménage vivant dans le Nord. Or, comme le montant des primes-énergie est proportionnel aux économies d’énergie réalisées, les ménages habitants dans des régions où le climat est doux ne pourront pas bénéficier d’aides aussi avantageuses que les personnes vivant dans des régions au climat plus rugueux.

 

Il est donc conseillé aux personnes habitant dans les régions du Sud de la France de se tourner vers d’autres aides qui ne sont pas basées sur les Certificats d’économie d’énergie comme le crédit d’impôt développement durable, l’éco prêt à taux zéro ou encore les aides financières installées par les collectivités locales.

Prime-énergie, certificat économie énergie, CEE, travaux de rénovation
Les solutions de communication du mag MCS
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+