Un chèque énergie pour lutter contre la précarité énergétique

Réglementation et financement - Article - Jeudi, 25 Juillet - 11:00

La lutte contre la précarité énergétique fait partie des priorités du ministère de l’Energie. C’est pourquoi l’ancienne ministre de l’Ecologie Delphine Batho avait commandé un rapport à l’Ademe pour évaluer les aides accordées aux foyers en difficulté. Bruno Léchevin le président de l’agence a recommandé d’augmenter les aides déjà mis en place mais aussi de créer un chèque énergie dont le montant n’a pas encore été fixé.

 

 

Un chèque énergie pour faire face à l'augmentations des prix

 

Le rapport remis au ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie  préconise la mise en place d’un chèque énergie dont le montant n’a pas encore été établi. Ce chèque énergie sera attribué à tous les foyers en difficulté quel que soit le type d’énergie utilisé (fioul, bois, gaz, électricité…). Ce nouveau dispositif devrait être un complément aux tarifs sociaux déjà en place, et devrait concerner 4 millions de foyers. Ce chiffre correspond au nombre de foyers vivants sous le seuil de pauvreté. La création de cette nouvelle aide intervient alors même que les ménages vont être soumis à de nouvelles hausses des tarifs énergétiques.

 

1,7 million de foyers bénéficient d’une aide sur leur facture énergétique

 

Commandé par l’ancienne ministre de l’Ecologie, Delphine Batho, le rapport de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie) estime que l’aide mensuelle apportée aux foyers en difficulté reste insuffisante. Cette dernière est actuellement de 8 euros par mois. Mis en place sous le gouvernement Sarkozy en mars 2012, cette aide concerne actuellement 1,3 million de foyers utilisant l’électricité et 450 000 ménages se chauffant au gaz.  

 

Augmenter les aides et élargir le nombre de bénéficiaires

 

Bruno Léchevin, le président de l’Ademe recommande de doubler les aides actuellement en place. Ce dernier estime que les subventions sont insuffisantes et que leur augmentation est nécessaire pour permettre aux foyers en difficulté de faire face à la hausse des prix de l’énergie. Cette augmentation et la mise en place du chèque énergie devraient permettre aux ménages de faire face aux futures hausses des tarifs de l’énergie.

 

De son côté, le nouveau ministre de l’Ecologie, Philippe Martin a annoncé que de nouvelles dispositions seront prises dans quelques mois, mais aussi qu’il souhaite voir le nombre de bénéficiaires de cette aide passer 1,7 millions à 8 millions de foyers. 

chèque énergie, précarité énergétique, aides gouvernement, Ademe, ministère de l’Energie, Ademe
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+