Les Français sont réfractaires au compteur individuel de chauffage

Réglementation et financement - Article - Mercredi, 03 Avril - 13:18

Réduire la consommation énergétique des foyers français n’est pas une problématique nouvelle. En effet, en 1974 une loi imposait l’installation de compteurs individuels. Pourtant, 39 ans après seulement 10% des logements collectifs français se sont équipés. En comparaison 97% des logements allemands sont équipés de compteurs individuels. Plusieurs organisations écologiques demandent que des mesures soient prises pour inciter les ménages français à s’équiper. L’installation de compteurs individuels devrait permettre une réduction significative de la consommation d’énergie des ménages.

 

Installer un compteur individuel n’est pas une priorité pour les ménages

 

Alors que l’obligation d’installer un compteur individuel est inscrite dans une loi de 1974 très peu de ménage français ont effectué cette démarche. Au vu des chiffres seulement 10% des logements collectifs français ont effectué ce type d’installation contre 97% en Allemagne. Comment expliquer ce retard ?

 

La première explication est d’ordre politique. En effet, les différents gouvernements qui se sont succédés depuis la promulgation de la loi n’ont jamais pris de mesures pour favoriser ce type d’installation.

 

L’autre explication à ce retard est le manque de volonté des copropriétaires. Il apparait que l’installation d’un compteur individuel n’est pas une priorité. A cela s’ajoute les dépenses engendrées par ses équipements. En tant de crise, et face à la baisse du pouvoir d’achat des ménages, installer un compteur individuel apparait être une dépense non prioritaire.

 

Une installation qui permettrait des économies d’énergie

 

Face à ce manque d’initiative, différentes organisations soulignent la nécessité de ces installations pour réduire les dépenses en chauffage. Différents rapports préconisent les compteurs individuels comme étant une solution qui ferait baisser la consommation des foyers. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) cette mesure engendrerait une réduction de la consommation à hauteur de 10%.

 

En effet, ce système permettrait à chaque ménage d’évaluer sa consommation et entraînerait une diminution de la consommation énergétique. 

chauffage, compteur individuel, copropriété, économie d’énergie
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+