Recourir à un artisan labellisé: la condition pour obtenir des aides à la rénovation

Réglementation et financement - Article - Mardi, 01 Octobre - 12:21

A compter du 1er juillet prochain, les ménages souhaitant obtenir des aides de l’Etat (prime à la rénovation, crédit d’impôt développement durable, éco prêt à taux zéro) pour effectuer des travaux de rénovation thermique devront obligatoirement faire appel à un artisan ou une entreprise possédant le label « reconnu grenelle environnement ». Cette mesure avait été annoncée l’été dernier par Cécile Duflot et l’ancienne ministre de l’écologie Delphine Batho. Elle a été réaffirmée suite à la création des nouvelles primes à la rénovation.

 

Le label « reconnu grenelle environnement »

 

Le label « reconnu grenelle de l’environnement » permet d’identifier les professionnels et les entreprises respectant une charte de qualité qui a été définie par l’Etat. Pour l’obtenir les artisans doivent suivre une formation pour les mettre à niveau concernant la performance énergétique et les travaux de rénovation thermique. Une fois cette formation terminée, ils reçoivent le label RGE. Le gouvernement a souhaité mettre en place ce label pour donner aux particuliers des garantis sur la qualité des travaux effectués. Aujourd’hui quelques 7 500 entreprises sont estampillées RGE, ce chiffre devrait passer à 18 000 d’ici mi-2014.

 

Une condition sine qua none pour obtenir des aides gouvernementales

 

Cet été Cécile Duflot, ministre du logement et Delphine Batho, ancienne ministre de l’Ecologie ont annoncé que les aides gouvernementales que ce soit le crédit d’impôt développement durable ou l’éco prêt à taux zéro ne seraient attribués qu’à des ménages ayant fait appel à des artisans labellisés RGE. Le recours à des artisans ayant suivi une formation dans le domaine de la rénovation thermique comme condition pour obtenir une aide doit s’appliquer au 1er juillet 2014.

 

Suite à l’annonce du gouvernement concernant la création d’une nouvelle prime à la rénovation de 1350 euros et pouvant aller jusqu’à 3 000 euros, le ministère du logement à rappeler que les aides gouvernementales dépendraient du recours à un artisan labellisé. 

Rénovation thermique, aides gouvernementales, crédit d’impôt développement durable, éco prêt à taux zéro, prime à la rénovation thermique, artisan labellisé, reconnu grenelle environnement
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+