Le chauffage électrique perd sa place dans les habitations neuves avec la RT2012

Réglementation et financement - Article - Mercredi, 29 Janvier - 17:50

En divisant par trois la consommation d’énergie des logements, la RT 2012 met fin au règne du chauffage électrique et  favorise donc l’installation de système de chauffage fonctionnant au gaz, mais aussi les pompes à chaleur thermodynamiques. Pour les propriétaires qui souhaitent pourtant continuer à utiliser un chauffage électrique, il faudra compter sur des systèmes ultra performants et les compléter notamment par un chauffage d’appoint au bois.

 

Le chauffage électrique devient persona non grata dans les habitations neuves

 

La réglementation thermique 2012 est entrée en vigueur le 1er janvier 2013. L’objectif de ce nouveau dispositif est ambitieux puisqu’il s’agit de diviser par trois la consommation énergétique des habitations neuves. Jusqu’à présent, la RT 2005  autorisait la consommation de 150 kWh/m2 par an. Or, depuis le 1er janvier dernier ce chiffre est passé à 50 kWh/m2.

 

Cette nouvelle règle entraîne la mort du tout électrique dans les habitations neuves. Ainsi, la RT 2012 favorise le chauffage au gaz, moins consommateurs, ainsi que des pompes à chaleur thermodynamiques ou géothermales. Depuis 2010, les professionnels ont anticipé les exigences de la nouvelle réglementation thermique en commençant à réduire la part accordée aux chauffages électriques dans les habitations neuves.

 

Chauffer sa maison via un système électrique aujourd’hui

 

Avec l’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2012, il n’est plus possible de trouver des convecteurs électriques dans toutes les pièces d’une maison. Toutefois, il est possible de trouver des parades pour les propriétaires qui souhaitent se chauffer avec un chauffage électrique.

 

En effet, l’installation d’une solution de chauffage électrique dans les habitations neuves reste possible à condition d’en avoir les moyens. Les avancées technologiques dans le secteur du chauffage ont permis l’émergence d’une nouvelle génération de convecteurs intelligents et peu énergivores. Il est donc possible d’installer ce type de solution de chauffage et de le combiner à un système de domotique. Ce type d’installation est très efficace et consomme peu mais coûte très cher.

 

Ces chauffages performants peuvent être combinés avec une pompe à chaleur qui sert de chauffage d’appoint. 

RT 2012, système de chauffage, chauffage électrique, chauffage à gaz, pompe à chaleur
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+