Un nouveau label pour les bâtiments responsables en 2018

Réglementation et financement - Article - Mardi, 16 Juillet - 13:38

C’est un rapport de 37 pages qui a été publié par le groupe de travail « Réflexion pour un bâtiment responsable 2020 à 2050 », présidé par Christian Cléret et Bernard Boyer. Ce premier rapport intitulé « Embarquement immédiat pour un bâti sobre, robuste et désirable » énumère un certain nombre de pistes à suivre pour préparer la transition écologique. Parmi les idées évoquées : la création d’un nouveau label permettant d’identifier les bâtiments responsables. Il est question d’une application en 2018, avec une première expérimentation dès 2014 afin de mobiliser le secteur du BTP et de l’immobilier autour de ce projet.

 

Un nouveau label pour 2018

 

Dans un rapport intitulé « Embarquement immédiat pour un bâti sobre, robuste et désirable » les membres du groupe de travail chargés du projet « Réflexion pour un bâtiment responsable 2020-2050 » lancent plusieurs pistes de réflexions. Parmi ces dernières se trouve la création d’un nouveau label qui devrait voir le jour en 2018. Cette nouvelle certification devrait permettre d’identifier les « bâtiments responsables ». Elle pourrait être attribuée aux immeubles neufs mais aussi à ceux ayant été rénovés.

 

Le rapport précise les critères d’attribution de ce nouveau label :

 

« Il permettrait d’identifier les bâtiments responsables via des indicateurs de performances spécifiques portant sur l’ensemble du cycle de vie des bâtiments, les effets induits sur les ressources et sur les rejets à l’échelle de la planète (énergie, émissions de CO2) ou à celle de la région (consommation d’eau, production de déchets) ainsi que la qualité des ambiances intérieures (confort d’été, acoustique, qualité de l’air). Ces informations seraient regroupées sur une étiquette facilement compréhensible. »

 

Les rédacteurs du document espèrent qu’à long terme ce label pourrait servir de base à la création d’une nouvelle réglementation qui pourrait voir le jour en 2020.

 

Une première expérimentation dès 2014

 

Afin de voir ce label entrer en vigueur en 2018 et ce sans problème, le groupe de travail préconise une première expérimentation dès l’année prochaine. Ce premier test permettrait de mobiliser les acteurs du BTP et de l’immobilier autour de ce projet.

 

« Un label a planifié dès 2014 et intégrant des exigences en matière d’énergie positive d’une part et d’environnement d’autre part et d’environnement d’autre part marquerait une étape dans cette expérimentation. Il fixerait un socle commun s’appuyant sur connaissances déjà suffisamment établies. »

 

Le groupe de travail devrait reprendre ses travaux dès l’automne prochain.

création label 2018, bâtiment responsable, transition écologique, plan bâtiment durable
Les solutions de communication du mag MCS
Devenez annonceur sur le MAG MCS Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité MCS
Abonnez vous à MCS
Rejoignez MCS sur Twitter
Abonnez-vous à MCS sur Google+